Cours - Visualisation d’information : Enjeux perceptifs

[Diapositives du cours]

Support vidéo accessible aux auditeurs du Cnam inscrits à l’unité d’enseignement RCP216 (formation hors temps ouvrable et formation à distance).

Vous êtes fortement incités à consulter les sites web cités dans ce chapitre : site sur le daltonisme, site de la Nasa sur la lisibilité, site ColorBrewer2.

Question 1 : Dans le système additif rouge-vert-bleu (RVB) avec 256 niveaux par primaires, proposer un dosage pour obtenir le jaune.

  1. R = 0, V = 255, B = 255,
  2. R = 255, V = 0, B = 255,
  3. R = 255, V = 255, B = 0.

Question 2 : Rappeler la définition de l’efficacité d’un graphique au sens de Bertin.

  1. l’efficacité est liée au rapport entre la quantité d’informations contenues dans le graphique et la quantité d’encre utilisée (ou le nombre de pixels) pour représenter ces informations,
  2. l’efficacité est liée au temps de lecture du graphique pour obtenir la réponse à une question donnée,
  3. l’efficacité est proportionelle au nombre de questions auquel un graphique permet de répondre pour une série d’informations données.

Question 3 : Dans les deux figures ci-dessous, quel argument donner pour justifier que le premier graphique est plus efficace que le second ? Les deux représentent la même série de données (56, 45, 32, 20, 20, 12, 6).

  1. on n’a pas besoin de mettre des couleurs différentes dans un diagramme en barre,
  2. on discrimine mieux les longueurs que les angles,
  3. on peut mieux déformer un rectangle qu’un cercle donc la mise en page est plus facile pour le graphique.
_images/SpGg7G.png
_images/jzOa46.png

Question 4 : On souhaite visualiser l’activité d’élèves dans un cours en ligne du Cnam. Le diagramme ci-dessous représente les notes obtenues par 15 élèves pour 5 exercices. Ici, les cercles noirs ont une surface proportionnelle à la note. D’après l’expérience de Cleveland et Mc Gill, quel autre attribut graphique aurait permis une plus grande précision de lecture ?

  1. des barres de longueur proportionnelles aux notes,
  2. des niveaux de gris variant selon la note,
  3. des codes couleurs variables selon la note.
_images/bh6P4W.png