Rechercher

Modélisation des retards de trains pour la robustesse des opérations en gare

Lieu: CNAM
Date et Heure de début: 19-01-2018
Description:

Les gares sont des points critiques du réseau : une importante partie du retard y est créée, ce qui perturbe fortement la faisabilité des planifications. Le routage des trains en gare est en particulier une tâche complexe en raison du nombre de trains en circulation et des différentes contraintes de sécurité et de ressources. Des retards, même minimes, peuvent compromettre le routage, ce qui peut nécessiter de rerouter ou de retarder des trains pour retourner en situation nominale. Produire des planifications robustes, c’est-à-dire permettant d’absorber les petites perturbations, est un enjeu important. Nous proposons ici une modélisation des retards des trains arrivant en gare  afin de fournir des solutions robustes anticipant les retards prévisibles. Les retards de trains sont classiquement modélisés par des lois de la famille exponentielle, en particulier la loi de Weibull, ce qui est conforme à nos observations. Nous utilisons ici des modèles linéaires généralisés, qui nous permettent d’estimer pour chaque train les paramètres de la loi Weibull et donc de connaître sa probabilité de retard. Nous présenterons les résultats actuels, discuterons des avantages et inconvénients de ce modèle et étudierons les différentes pistes pour l’intégration à des modèles de recherche opérationnelle ferroviaire.

Organise: MSDMA
Contact: Avner Bar-Hen
avnercnam.fr