Rechercher

Séminaire équipe SEMpIA

Lieu: CNAM
Date et Heure de début: 25-11-2016
Description:

 

Programme
---------

14h30-15h30: Mohamed KHALGUI, Université de Carthage.

Titre : Théorie de Reconfiguration: de l'approche formelle au déploiement final

Résumé :

Cette présentation explore les différentes contributions du 
laboratoire LISI d'INSAT à l’Université de Carthage en Tunisie autour 
des systèmes distribués reconfigurables. Ces contributions sont 
réalisées en collaboration avec différents partenaires académiques et 
industriels. Un système reconfigurable est défini comme une architecture
logicielle de contrôle déployée sur un réseau de calculateurs sous 
contraintes fonctionnelles, temps-réel, d’énergie et de mémoire. Une 
reconfiguration est définie comme une opération prévisible ou 
imprévisible permettant l'adaptation des composants logiciels ou 
matériels ainsi que le trafique temps-réel sur le réseau. Cette 
adaptation est sensible à l’évolution continue de l'environnement. Cette
présentation détaille les différentes étapes permettant le 
développement des architectures reconfigurables, les différentes 
applications cibles et les différents outils réalisés au Laboratoire 
LISI d'INSAT.

--

15h30-16h: Farid ADAILI, Cedric

Titre : Nouvelle Approche Globale par Composants AADL pour le Développement des Systèmes Adaptatifs de Contrôle Industriel
Résumé :
La reconfiguration est une opération souvent utile permettant la modification des composants AADL logiciels et matériels afin de les adapter dynamiquement à leur environnement d'exécution. Nous définissons des composants dynamiques et flexibles intitulés RA2DL à partir des composants statiques AADL qui peuvent encoder plusieurs comportements relatifs à plusieurs scénarios de reconfiguration d'une façon dynamique. Un scénario de reconfiguration est défini comme une opération dynamique et automatique permettant l'ajout-suppression-mise à jour des algorithmes/ ports d’un composant donné. Dans ce cadre, un composant RA2DL sera la superposition de plusieurs sous-composants de même nature mais avec différentes reconfigurations ou caractéristiques au niveau des interfaces ou des implémentations. Nous modélisons cette approche à l'aide des automates temporisés pour spécifier les comportements des nouveaux composants R2ADL d'un système donné selon trois niveaux : architecture, composition et données. A l'aide du modèle checker UPPAAL, la vérification de cette approche est nécessaire pour la validation des différents scénarios de reconfiguration et notamment en ce qui concerne la vérification des propriétés temporelles, et en particulier les propriétés d'atteignabilité et de vivacité avec la logique TCTL. Une extension sera étudiée aussi pour le cas des systèmes distribués qui doivent garantir une cohérence de reconfiguration synchrone entre des composants RA2DL distribués. Notre étude portera également sur une contribution garantissant la sécurité de reconfiguration de RA2DL qui s'articule sur le concept du Pool. Enfin, nous présentons l'implémentation ainsi que la simulation des études des cas reconfigurables avec RA2DL pour montrer l’applicabilité de l’approche proposée.

Organise: Sempia
Contact: Nicolas Treves
nicolas.trevescnam.fr